Projet Pédagogique EPS du Collège Cervantès

Tous les articles (1)
  • Le Projet Pédagogique EPS du Collège Cervantès

    1
    Par admin cervantes, publié le dimanche 7 mai 2017 15:05 - Mis à jour le lundi 8 mai 2017 13:37

     

    1- L’ETABLISSEMENT : SPECIFICITE DU COLLEGE

     

    1.1 SITUATION GEOGRAPHIQUE

                Le collège Cervantès (classé ZEP) est situé à Vernon (Eure), rue Edith Blanchet. Il a été construit en 1973, puis rénové en 2009. Il est situé entre Paris (80 km) et Rouen (60 km).

     

    1.2 ENVIRONNEMENT SOCIAL ET ECONOMIQUE

                L’activité économique du bassin Vernonnais s’appuie sur plusieurs entreprises industrielles dont le LRBA et SNECMA Moteurs (développement et production de moteurs de fusées) qui représente un volet important du développement économique de la région, plusieurs entreprises commerciales sont également implantées.

                La situation géographique de la ville de Vernon, secteur limitrophe de deux départements de la région parisienne, ceux des Yvelines et du Val d’Oise, incite un nombre de plus en plus important de familles à exercer leur activité professionnelle vers Paris compte tenu de la crise de l’emploi.

                Le collège reçoit des élèves de cinq écoles de différentes communes situées sur les deux rives de la Seine : Port-Mort, Notre Dame de l’Isle, Pressagny-l’Orgueilleux, Douains et La Heunière. Ainsi que les élèves de six écoles de la ville de Vernon : La Poterie, Les Boutardes, Le Centre, La Croix d’Epine, Marcel Beaufour, et Le Moussel.

                Les conditions de transport qui allongent considérablement la journée de travail des parents et des élèves et en accroît leur fatigue entraînent, parfois, des difficultés au plan organisationnel qui rejaillissent directement sur les résultats scolaires. De plus, le fait que les enfants restent souvent seuls au domicile familial entre 7h et 20h amène, certains d’entre eux, à négliger leur travail personnel ce qui engendre, parfois, des disfonctionnements plus profonds.

    L’ensemble des professeurs et des personnels non-enseignants s’emploie à favoriser l’intégration de chaque élève et à lui préserver, au maximum, ses chances de réussite.

                Le conseil départemental attribue la subvention annuelle de fonctionnement du collège.

     

    1.3 L’ETAT DES LIEUX

             Le collège Cervantès est un établissement qui a été rénové, il propose donc un espace, ainsi qu’un aménagement des salles et des bâtiments favorables pour les élèves ainsi que les professeurs.

                Au niveau des équipements en EPS, nous disposons :

    • D’un gymnase de type C juste à coté du collège appartenant la municipalité, réservé aux écoles primaires à partir de 15h30. Notre choix est de placer en priorité les APSA suivantes : cirque / danse (6ème / 3ème), volley ball (5ème / 4ème / 3ème) : Gymnase des Boutarde
    • D’un terrain stabilisé et deux plateaux sportifs intra-muros.
    • D’un gymnase situé à 15 minutes de marche du collège où nous pouvons utiliser une salle de combat et une salle de tennis de table (12 tables). L’objectif pour nous est de pouvoir faire un cycle combat (activité support : lutte) avec toutes les classes de 6ème et 5ème et d’obtenir le maximum de créneaux pour le tennis de table afin d’y amener toutes les classes.
    • D’une piscine nécessitant un transport en car. Les écoles primaires étant prioritaires, le nombre de créneaux (3) ne nous permet d’emmener qu’un seul niveau de classe (6ème).
    • D’une forêt située à 20’ de marche du collège, équipée de balises fixes pour la course d’orientation. L’objectif est d’y emmener l’ensemble des 5ème et 4ème au cours de la première et troisième période scolaire

     

    2- CARACTERISTIQUES DE NOS ELEVES EN EPS

     

    2.1 CARACTERISTIQUES GENERALES

     

    OBJECTIF 1 : DECOUVERTE DE DIFFERENTES ACTIVITES ET DEVELOPPEMENT MOTEUR AU TRAVERS DES APSA ,

                L’hétérogénéité des élèves avec un besoin de réussite rapide : L’un des éléments à prendre en compte est l’hétérogénéité de nos élèves. Beaucoup sont issus de milieux défavorisés, ils recherchent donc avant tout des APSA qu’ils connaissent bien et dans lesquelles ils sont compétents et vite en réussite. Notre choix est donc de les amener vers des APSA où ils ont le même niveau en arrivant au collège (course de haies, course d’orientation, lutte, volley-ball, ultimate…) et ainsi leur proposé un panel d’activité. Ils pourront se découvrir et se tester dans diverses compétences que demande chaque APSA.

     

    OBJECTIF 2 : FIDELISER LES ELEVES A L’ASSOCIATION SPORTIVE   

                Manque de fidélisation des élèves à l’AS : La mixité du recrutement rural/urbain a aussi des répercussions en EPS et notamment à l’A.S. La population qui vient aux clubs du midi et celle qui vient le mercredi est très différente : le but recherché ces dernières années est d’amener les jeunes de la cité à pratiquer le midi et de trouver des solutions de transport pour les autres afin de les faire venir le mercredi après-midi. Le passage des cours du samedi matin au mercredi matin nous a amené à mettre en place une possibilité de restauration sur place afin que les élèves puissent déjeuner au collège et ensuite pratiquer les activités du mercredi après-midi. Le manque de poste « femmes » posant des problèmes pour fidéliser des féminines à l’association sportive. Cependant l’arrivée du STEP, a permis d’amener des élèves filles à participer à l’association sportive et de monter un petit spectacle de fin d’année.

     

     

     

    OBJECTIF 3 :  => DONNER LE GOUT DE L’EFFORT ET FAVORISER LES SITUATIONS D’ENTRAIDE COLLECTIVE (TUTORAT) / DONNER DES REPERES SYSTEMATIQUES A LA FOIS SIMPLES ET QUI AIT DU SENS POUR NOS ELEVES (FIL ROUGE) ET METTRE EN PLACE DES ROUTINES D’APPRENTISSAGE SPECIFIQUE A CHAQUE CLASSE                 

                Des élèves qui ne rentrent pas souvent dans une logique d’apprentissage : Dans les APSA, le rapport au jeu est très important. Les élèves ont parfois du mal à entrer dans une logique d’apprentissage, surtout ceux qui sont déjà en échec scolaire. Ces mêmes élèves ont aussi des difficultés par rapport aux règles.

                Ils acceptent difficilement la défaite et une de nos priorités dans les sports collectifs est de leur faire prendre conscience que l’on peut bien jouer et perdre en fonction du rapport d’opposition. Ils cherchent à valoriser, l’exploit individuel, la réussite rapide au dépend de l’effort constant et de la réussite collective. Le collège Cervantès est un établissement où il faut être très vigilant au niveau des modes de groupements. Nos élèves ont besoin de confrontation, d'opposition. Il est donc nécessaire de créer des groupes homogènes, avec un rapport de force équilibré. Cependant, pour travailler leur sociabilisation ainsi que le respect de l'autre, un travail à base de tutorat nous semble incontournable.

     

    OBJECTIF 4 : FORMER UN ETRE SOCIAL EN DONNANT UN CADRE ET DES REPERES (ECHELLE DE SANCTION, REGLEMENT EPS)

                Des élèves peu respectueux entre eux : Un choix de l’équipe EPS est de privilégier le groupe classe en fixant pour chaque classe des objectifs différents. Certaines classes du même niveau ont en effet des caractéristiques bien différentes : si la violence physique est rare au collège, il n’en va pas de même de la violence verbale qui devient un véritable jeu pour certains. Il est indispensable avec certaines classes de travailler avec toute l’équipe éducative : CPE, COP, assistante sociale et personnels de direction.

     

     

    2.2 CARACTERISTIQUES DES ELEVES PAR CLASSE

     

    a) Les classes de 6ème : Ils ont un désir d’agir en vue d’un plaisir et d’un résultat immédiat. L’envie de gagner prévaut parfois sur celle d'apprendre et de jouer. Elle pose le problème du respect de la règle.

     

    b) Les classes de 5ème et 4ème : Ce sont des classes sensibles dues à l’adolescence et aux appartenances sociales. Il y a une hétérogénéité morphologiques (taille, poids, apparence), qui peut se transformer en source de motivation ou de démotivation par rapport aux APSA. Les techniques corporelles nouvelles constituent pour l’adolescent des points d’appuis concrets favorisant la restructuration et sa personnalité. Les réussites des élèves passent notamment par la connaissance des résultats et leur évaluation dans une logique de "compréhension par l’élève de ses actions". Les échecs deviennent acceptables et source de réflexions en vue d'une progression. Dans ce contexte, les formes de regroupements varient en fonction des niveaux et des affinités afin d’éviter l’exclusion et de répondre à la mixité.

     

    Les compétences générales prioritaires et les compétences travaillées aux regards des caractéristiques de nos élèves de 5ème.

    Niveau

    Caractéristiques des élèves

    Déterminer les effets recherchés (passer de ... à ...)

    Compétences générales et prioritaires (et les compétences travaillées)

    5ème

    Schéma techniques corporelles à reconstruire

    Passer d’une motricité générale «brute» à une motricité «fine» et «spécifique»

    CT1a / CT2b / CT5a

    Passer d’un élève qui a peu de conscience de son corps et de ses capacités à un élève qui lie ses actions à la sensation ressentie et à la compétence demandée

    CT2a / CT2c

     

     

    Les compétences générales prioritaires et les compétences travaillées aux regards des caractéristiques de nos élèves de 4ème.

    Niveau

    Caractéristiques des élèves

    Déterminer les effets recherchés (passer de ... à ...)

    Compétences générales et prioritaires (et les compétences travaillées)

    4ème

    Manque de motricité fine

    Passer d’une motricité générale «brute» à une motricité «fine» et «spécifique»

    CT1a / CT2b / CT5a

    Manque de recul par rapport à l’action. L’élève recherche le résultat immédiat

    Passer d’un élève qui se contente du résultat (positif ou négatif) à un élève qui recherche les causes (de son échec ou de sa réussite) afin de progresser

    CT1c / CT2d / CT5a

    Refus d’autorité et manque de respect entre eux

    Passer d’un élève «non flair play» à un élève qui respecte les règles de l’activité.

    Passer d’un élève «moqueur» à un élève «tuteur»

    CT3a / CT3b / CT3c / CT3d

     

     

    c) Les classes de 3ème : Les élèves sont plus autonomes dans la réalisation de leur projet et fonctionnent par contrat négocié. Il y a des différences marquées dans l’engagement au sein des activités proposées et notamment entre les filles et les garçons. Au sein de ce niveau existe des potentiels physiques très inégaux et surtout très inégalement exploités. Les élèves commencent à analyser leurs erreurs même s’il existe encore un manque de recul et réflexion par rapport à l’action. Malheureusement, pour certains élèves, la logique d’action et de résultats immédiats restent prédominante.

     

     

     

    Les compétences générales prioritaires et les compétences travaillées aux regards des caractéristiques de nos élèves de 3ème.

    Niveau

    Caractéristiques des élèves

    Déterminer les effets recherchés (passer de ... à ...)

    Compétences générales et prioritaires (et les compétences travaillées)

    3ème

    Des potentiels physiques inégaux et inégalement exploités

    Passer d’un élève qui se contente du minimum à un élève qui à le gout de l’effort

    CT4a / CT4b / CT4c / CT4d

    Des différences dans la manière de s’engager dans l’activité

    Passer d’un élève qui n’a pas d’objectif à un élève qui envisage sa progression

    CT2a / CT2c

    Manque de recul par rapport à l’action. L’élève recherche encore le résultat immédiat

    Passer d’un élève qui se contente du résultat (positif ou négatif) à un élève qui recherche les causes (de son échec ou de sa réussite) afin de progresser

    CT1c / CT2d / CT5a

     

     

     

    3- AXES DU PROJET EPS

     

    3.1 FAVORISER L’ENGAGEMENT ET LES PROGRES POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

     

    • En optimisant le temps de pratique

     

    Pour ce faire, nous cherchons à établir des routines dans le fonctionnement et le déroulement des cours d’EPS.

    ➡Cela passera notamment par un règlement du temps passé dans les vestiaires : au-delà du temps (définit au par avant avec la classe), les élèves qui resteraient dans les vestiaires seront sanctionnés.

    ➡L’organisation des déplacements sur les installations visera à réduire le « temps perdu ». Tous les élèves devant se situer entre les deux meneurs (élèves de confiance qui mènent le groupe à allure normale) et l’enseignant se situant derrière le groupe. Ce choix vise à la fois à se rendre plus vite sur les installations et à limiter les comportements déviants souvent induits par un espacement trop important.

    ➡La stabilité des situations pédagogiques permettra de faciliter la compréhension des élèves et de ce fait autorisera un temps de pratique plus important. Il s’agit concrètement de rechercher et de sélectionner des « formats et des situations clés » (qui seront aménagés pour répondre aux différents objectifs d’apprentissages lors d’une séance) plutôt que de proposer à chaque séance une ou plusieurs situations

    nouvelles, bien souvent dévoreuses de temps et d’énergie (pour assurer une compréhension minimale).

    ➡ L’élaboration de routines dans les apprentissages, propres à chaque APSA, sera aussi un élément à penser afin de maximiser le temps de pratique effectif de chaque élève. Chaque enseignant usera de son expérience et de ses habitudes pour trouver les routines les plus efficaces (par exemple, sur l’installation des tapis ou du matériel, en natation : utiliser un code gestuel spécifique pour arrêter et conseiller les élèves ...).

     

     

     

     

     

    • En développant le goût de l’effort et le plaisir d’agir

     

    ➡Afin d’engager les élèves dans les apprentissages, nous proposons d’utiliser le défi comme outil vers des formes de pratiques plus motivantes. En effet, nos élèves n’ont de cesse de se défier (cours de récréation…) et il semble que l’on puisse s’appuyer sur cette ressources pour engager des élèves parfois démobilisés par l’école et/ou l’EPS (plus particulièrement les 3ème et majoritairement les filles). Le traitement didactique et pédagogique des APSA prendra en compte cet aspect, notamment par l’utilisation du défi individuel envers ses camarades : « tournois », « tournoi autorégulé» (Tennis de table), des «courses » (Athlétisme), « combat avec handicap » (lutte), défi individuel envers soi-même : « battre son record personnel» (Athlétisme, Natation, Aviron), « atteindre x% de frappes/tirs réussis» (Sports collectifs, Tennis de table) ou enfin défi collectif envers un autre groupe ou une autre classe : « record cumulé d’un groupe ou de la classe » (Athlétisme, Tennis de table, Natation).

    ➡L’utilisation de supports différents peut aussi être un moyen efficace de motiver les élèves. En utilisant par exemple des outils interactifs comme la vidéo, la tablette..., certains élèves s’investissent plus dans les APSA. La possibilité donnée aux élèves de se voir eux-mêmes après un passage en Cirque, en Course de Haies…les amène d’une part à mieux se connaître et d’autre part à s’investir de façon plus attentive et plus concentrée. Ici encore, le traitement didactique et pédagogique des APSA s’efforcera de prendre en compte cet aspect.

     

    • Donner du sens aux apprentissages

     

    ➡Le choix de recentrer les apprentissages sur des contenus prioritaires, moins nombreux mais plus sollicités, nous amène à identifier et choisir des « fils rouges », repères à la fois pour l’élève et pour l’enseignant. En gardant ce fil rouge tout au long du cycle, les élèves peuvent se rendre compte de leurs progrès et ainsi donner du sens à « ce qu’il y a apprendre ».

    ➡Dans la même logique, l’utilisation de « points-consignes » permet aux élèves de donner du sens aux apprentissages dans la mesure où ils sont nécessaires pour gagner ou réussir. De plus, ce choix offre la possibilité de « noter en direct » (par des tableaux recoupant les points consignes et les points normaux), ce qui informe l’élève sur ses progrès et ses lacunes (= formation formative). Enfin, ce choix à l’avantage de lier la maîtrise à la performance et ainsi d’éviter des évaluations parfois technicistes et décontextualisées.

    ➡De façon intimement liée aux deux points précédents, nous valoriserons la mise en projet des élèves (de façon plus prononcée en 4-3ème), notamment par une partie systématique intégrée dans l’évaluation. Il s’agira, de façon adaptée à chaque APSA de se fixer un objectif à atteindre, en terme de temps, de points consignes…

    ➡Enfin la mise en projet à moyen terme de nos élèves, source de motivation mais également de valorisation s’effectuera dans le cadre des évaluations communes misent en place progressivement en 4ème et en 3ème, mais aussi dans le cadre des différents projets interdisciplinaires EPI intégrant l’EPS tels que la course contre la faim.

     

    • Prendre en compte les spécificités des publics

     

    ➡Pour permettre à tous les élèves de réussir, nous proposons des formes de pratique et des évaluations adaptées à certains types de handicaps, ou à certaines spécificités d’élèves SEGPA avec un tentative d'inclusion des élèves de SEGPA dans des classes du collège général.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    3.2 EDUQUER L’ETRE SOCIAL EN DEVELOPPANT L’EDUCATION CITOYENNE ET LA

    RESPONSABILITE / L’AUTONOMIE

     

    • Acquisition des méthodes de travail

     

    ➡Pour rendre plus autonome et responsable nos élèves face aux apprentissages, nous favoriserons leur implication active, notamment par l’importance accordée aux rôles sociaux et à l’observation.

     

    • Développer la connaissance de soi et devenir acteur de sa formation

     

    ➡Une autonomie d’échauffement sera recherchée progressivement chez nos élèves de la 6ème à la 3ème. Nous proposons cette trame d’enseignement : En fin de 6ème les élèves devront être capables de mener par petits groupes (4-5 élèves) la phase d’échauffement général, incluant une mise en activité et une mobilisation articulaire et musculaire (en reprenant les exercices proposés par l’enseignant). En fin de 5ème, les élèves devront être capables de mener par petits groupes (4-5 élèves) la phase d’échauffement général et de proposer des exercices d’échauffement spécifique (en reprenant les exercices proposés par l’enseignant). En fin de 4-3ème, les élèves devront être capables de mener seul leur propre échauffement, incluant une phase générale et une phase spécifique.

     

    • Développer l’apprentissage collectif et la solidarité

     

    ➡Pour participer à former un être social et solidaire, nous valoriserons les situations qui favorisent l’apprentissage collectif. Les « records de classe », les défis « interclasse » (comme les évaluations communes par exemple), les « dyades dissymétriques » ou «tutorat» (Tennis de table), et autres modalités nécessitant les progrès simultanés des « meilleurs et moins bons » seront recherchés.

     

    • Responsabiliser l’élève d’aujourd’hui et l’adulte de demain : respect des règles.

     

    ➡Nous participerons à former un élève citoyen et respectueux par la mise en place d’un règlement en EPS. Celui-ci reprend le règlement intérieur et spécifie les aspects propres à l’EPS en matérialisant les droits et devoirs des enseignants et élèves.

    ➡Nous favoriserons d’autant plus les comportements citoyens que les élèves seront confrontés directement à la nécessité de la règle lors des situations d’apprentissage. A cet égard, le rôle et les contenus d’arbitrage/jugement/appréciation seront valorisés et évalués dans chaque APSA.

     

     

    3.3 DEVELOPPER L’IMAGE DE L’EPS AU SEIN DE LA COMMUNAUTE EDUCATIVE ET

    AMELIORER L’IMPLICATION DES FAMILLES, DES PERSONNELS EDUCATIFS

     

    • Organisation d’actions citoyenne et culturelles

     

    • Le Cross du collège Cervantès,
    • Voyage au Ski (5ème),
    • Spectacle de Step / Danse en fin d'année,

     

    • Mise en avant de projets interdisciplinaire

     

    • La course contre la faim (niveau 4ème) => EPI avec les arts plastiques, la SVT, l'histoire géographie, l'anglais, l'éducation musicale,
    • Les brigades d’intervention (niveau 3ème) => EPI avec le français, les langues vivantes, l'éducation musicale,

     

    • Mise en avant des réussites des élèves ainsi que de la discipline sur le site internet du collège

     

    ➡Affichage des records du Cross du Collège Cervantès sur l'ENT du collège.

    ➡Affichage des dons obtenus lors de la course contre la faim.

    ➡Affichage dans la presse locale (article sur le séjour au ski, article sur l'action contre la faim).

     

     

    4- LIAISON AVEC LE PROJET D’ETABLISSEMENT

     

    => Développer des options attractives : maintenir et renforcer les classes sportives en 6ème et en 5ème (volley ball) qui valorisent les élèves et l’établissement.

    => Développer les activités éducatives : permettre aux élèves de participer à un séjour au ski (5ème). Avec l’organisation de ce séjour, nous visons aussi l’intégration des élèves SEGPA.

    => Encourager la formation continue des personnels enseignants : participation active aux formations mises en place pour faire évoluer notre projet EPS, encadrement de formation au niveau district et académique.

    => Proposer des APSA sur la pause méridienne dans le cadre de l’UNSS et de l’accompagnement éducatif.

    => Participer à la liaison CM2 / 6ème : initiation de tous les élèves à l’activité volley ball lors de la journée au mois de juin.

    Ainsi qu’avec la course contre la faim ou les CM2 pourraient participer à ce projet.

     

    5- LES SPECIFICITES LOCALES

     

     

    => Programmation des APSA par rapport à la population locale, recherche d’APSA dans lesquelles les élèves ont peu de vécu.

     

    => Permettre à chacun la découverte des APPN (ski). En 2015, 47 élèves sur 54 participants n’avaient jamais vu la montagne ; il n’est pas tenu compte du niveau social ou scolaire de l’enfant.

     

    => Permettre l’accès à l’UNSS au plus grand nombre en proposant des activités le midi pour les demi-pensionnaires, et le mercredi après-midi pour tous.

     

    => Accepter dans chaque APSA de jouer avec des « forts » et des « moins forts », être capable de jouer en auto-arbitrage : devenir citoyen en jouant.

     

    => Faire de l’activité volley-ball l’activité phare du collège : enseignement de l’activité basée sur le plaisir. L’objectif est d’obtenir des élèves un réel goût pour la pratique. Ne pas se focaliser sur les résultats obtenus par le collège mais plutôt sur la poursuite de l’activité à la sortie du collège. A l’issue de chaque année scolaire, plusieurs élèves intègrent les sections « sport-études » normandes.

     

    6- PROGRAMMATION DES APSA

     

     

    => La programmation des APSA du collège Cervantès doit être l’occasion pour nos élèves de se mettre en relation avec le monde physique ou avec les autres et de mieux se connaître.

     

    => Une donnée fondamentale lors du choix des APSA et qui a dicté notre sélection est due au contexte matériel.

     

    => Nos compétences professionnelles, sportives et nos différentes sensibilités ont également contribué à certains choix qui pourront évoluer en fonction de la transformation de l’équipe pédagogique, des moyens mis à notre disposition ou du renouvellement de nos connaissances.

     

    => L’année scolaire est divisée en 3 grandes périodes qui correspondent aux trimestres scolaires. Cette division nous permet d’avoir les cycles d’APSA d’au moins 10 heures de pratique effective. Depuis l’année 2015-2016, nous travaillons uniquement avec des créneaux de 2 heures. Ce choix induit une adaptation des emplois du temps :

    • Pour les 6èmes : 2 créneaux de 2 heures par semaine (chaque créneau correspond à 1 activité ; changement d’activité à la fin du trimestre)
    • Pour les niveaux 5ème, 4ème et 3ème : 1 créneau de 2 heures chaque semaine, et 1 créneau de 2 heures par quinzaine. Afin d’améliorer la cohérence de nos enseignements, nous avons décidé de couper en deux chaque grande période. Une seule activité est traitée sur la première moitié du trimestre (environ 5 à 6 semaines), puis une nouvelle activité est abordée sur la seconde partie du trimestre.

     

    => Afin de renforcer le travail en équipe (recherche d’harmonisation entre nos fonctionnements, entre nos exigences), les activités proposées sur un même trimestre sont identiques pour toutes les classes d’un même niveau (sauf en 6ème où l’utilisation de la piscine ne permet pas de s’aligner sur ce fonctionnement).

     

    => Le but de cette programmation est de permettre à chaque élève d’atteindre le « niveau 2 de compétence » dans au moins une APSA de chacun des huit groupes d’activités à l’issue de sa scolarité au collège.

     

    Les conditions climatiques normandes ont leur importance dans l’enchaînement des activités au sein de la programmation. Une classe passe 1/3 du temps dehors. Il faut donc privilégier sur les périodes « ensoleillées » les activités demandant un travail explosif, une manipulation fine un importante au niveau des mains, ou l’utilisation des espaces naturels (forêt). L’utilisation des salles se limite à leur spécificité (une salle de tennis de table, lutte dans dojo, cirque / danse et volley dans la salle polyvalente).

     

     => Nous avons fait le choix de ne pas partager le gymnase avec deux classes et de ne pas héberger une autre classe en cas d’intempéries. Nous faisons le choix d’être enseignant et non animateur en amenant l’élève à acquérir des compétences méthodologiques et sociales par l’intermédiaire de l’éducation physique et sportive.

     

    7- NOS CHOIX D'ACTIVITES EN FONCTION DES NIVEAUX

     

    6ème

    5ème

    4ème

    3ème

    Champ

    d'apprentissage 1

    Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée => Activités athlétiques (Course de durée / Course de vitesse / Vortex) ; Natation longue.

    Champ

    d'apprentissage 1

    Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée => Activités athlétiques (Course de durée / Relais / Vortex).

    Champ

    d'apprentissage 1

    Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée => Activités athlétiques (Course de durée, Course de haies).

    Champ

    d'apprentissage 1

    Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée => Activités athlétiques (Course de durée / Course de haies).

    Champ

    d'apprentissage 2

    Adapter ses déplacements à des environnements variés => la Natation longue peut aussi rentrer dans ce champ d'apprentissage (milieu aquatique).

    Champ

    d'apprentissage 2

    Adapter ses déplacements à des environnements variés => Course d'orientation.

    Champ

    d'apprentissage 2

    Adapter ses déplacements à des environnements variés => Course d'orientation.

     

    Champ

    d'apprentissage 3

    S'exprimer devant les autres par une prestation artistique et / ou acrobatique => Cirque / Danse.

     

     

    Champ

    d'apprentissage 3

    S'exprimer devant les autres par une prestation artistique et / ou acrobatique => Cirque / Danse.

    Champ

    d'apprentissage 4

    Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel => Hand-ball / Lutte / Tennis de table.

    Champ

    d'apprentissage 4

    Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel => Lutte / Tennis de table / Volley-ball.

    Champ

    d'apprentissage 4

    Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel => Tennis de table / Ultimate / Volley-ball.

    Champ

    d'apprentissage 4

    Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel => Tennis de table / Ultimate / Volley-ball01345.

     

     

     

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs